Gaele, la clé du succès des équipes

La motivation au travail et le sentiment de compétence

Dans cet article du journal "Le UN", Yves Clot (Psychologue, titulaire de la chaire de psychologie du travail au CNAM) revient sur la nécessité de l'amour du travail bien fait pour permettre l'épanouissement personnel.

Les phrases fortes de cet article :

- "Le genre de liberté le plus accessible coïncide avec le fait d'être compétent dans son propre travail, et donc avec le fait de l'exécuter avec plaisir." (Primo Lévi dans "La clef à molette")

- "L'homme possède le goût du travail efficace et déteste les efforts inutiles."

- "Rien n'est pire que les efforts inutiles qui sont faits aujourd'hui dans des organisations qui dissipent l'énergie de ceux qui travaillent." (Voir à ce sujet le modèle ABCD/5C de libération des énergies de l'équipe)

- "Au travail, il ne suffit pas d'être reconnu par quelqu'un, encore faut-il se reconnaître dans quelque chose : Une histoire commune, un produit soigné, une technique, un langage, une marque, un métier vivant."

- "La reconnaissance est faussée quand elle ne reconnaît pas l'activité elle-même."

- "On est diminué lorsqu'on ne peut plus être fier de ce qu'on fait, faire autorité dans son travail."

- "Le travail ravalé, la qualité empêchée, sont la principale source de fatigue aujourd'hui."

- "Rendre l'effort utile est source de désir."

Source : "Le Un", Numéro 28, 15 Octobre 2014.


Vos réactions
Vous pouvez apporter des commentaires ou poser des questions sur cet article.


Partagez cet article :