Gaele, la clé du succès des équipes

Comment manager l'innovation ?

Quelles sont les conditions qui permettent aux équipes d'innover ? Quel type de management favorise l'innovation ? Quels sont les leviers à actionner pour favoriser la création ? Un article du "Harvard Business Review" nous éclaire sur ces sujets.

Le leadership conventionnel ne permet pas aux équipes d'innover de façon optimale

L'approche consistant à définir la direction à suivre et à motiver ensuite l'équipe pour qu'elle applique les consignes ne peut fonctionner quand il s'agit d'innover. Cela peut convenir pour des problèmes simples avec des solutions relativement usuelles. Mais si la question nécessite une réponse réellement inédite, il faut permettre à l'équipe d'activer d'autres ressources pour atteindre l'objectif.

Pour permettre aux nouvelles solutions d'émerger, il faut créer un environnement favorable à la créativité

L'innovation est un produit collectif, elle nécessite que différents individus collaborent pour produire dans un premiers temps des idées de solutions puis, la solution elle-même. Cette collaboration n'est pas linéaire et homogène. Il peut y avoir des désaccords, des tensions, des oppositions. Cela n'est pas un souci dans le cadre d'un développement créatif, à condition que le cadre soit propice.

Le manager doit gérer ces tensions, il doit aussi créer un environnement dans lequel chacun se sent suffisamment stimulé et en confiance pour proposer sa propre vision du problème. Ensuite, ces idées seront discutées, critiquées, améliorées au cours de multiples échanges. Cette capacité à gérer à la fois des forces disparates et divergentes et, en même temps, à maintenir un cap et à savoir provoquer la synthèse fait l'art du manager de l'innovation.

Les composantes d'une équipe créative :

  • Une forte motivation qui s'appuie sur la compréhension et l'approbation claire et individuelle de la raison pour laquelle on travaille ici et maintenant sur ce sujet.
  • Des valeurs communes : La volonté de collaborer, d'apprendre, de progresser, d'aller le plus loin possible.
  • Des règles d'engagement : C'est le cadre de travail défini collectivement qui permettra à chacun de s'exprimer librement avec l'assurance d'être écouté.
  • Frottement créatif : C'est précisément la capacité à exprimer de nouvelles idées, à les voir discutées, acceptées ou combattues par d'autres membres du groupe.
  • Agilité créative : La capacité à tester, expérimenter et améliorer les nouvelles idées.
  • Résolution créative : La capacité du groupe à faire la synthèse des meilleures approches et à adopter une posture intégrative qui prend le meilleur de chacune. Cette attitude n'est pas un compromis qui en général nivelle la qualité du résultat mais au contraire une intégration de points de vue parfois contraires. Ce n'est pas "ceci ou cela" mais "ceci est cela".

Source : "Harvard Business Review", Edition Française, Juin-Juillet 2015.




Vos réactions
Vous pouvez apporter des commentaires ou poser des questions sur cet article.


Partagez cet article :